Personnel

Le Centre de ressources multiculturelles en santé mentale (CRMSM) est une équipe multidisciplinaire composée de professionnels de différents milieux ethnoculturels de partout au Canada. Les membres du personnel sont responsables pour l’implantation, le suivi et les activités quotidiennes liées au projet.

FareghNeda Faregh, PhD, coordonnatrice de projet, est professeure adjointe à l’Université Carleton. Elle a obtenu son doctorat en psychologie de la santé de l’Université Carleton, à Ottawa, et a complété sa formation postdoctorale en 2010 à l’Université McGill. Présentement, elle fait une respécialisation en psychologie clinique ainsi qu’une formation de stagiaire au Centre universitaire de santé McGill. Son projet doctoral concernait la modélisation statistique des portraits de santé mentale et les facteurs psychosociaux qui contribuent à la dépendance comportementale dans la population canadienne, basée sur les données nationales de l’Enquête sur la santé communautaire. Son projet postdoctoral était une recherche sur les troubles du contrôle des impulsions ainsi que les facteurs de vulnérabilité/protection chez les adolescents et les jeunes adultes. Elle est la fondatrice d’un projet à but non lucratif dédié à la recherche et la provision de services dans la République du Tchad, offrant des consultations psychologiques par l’intermédiaire d’une clinique virtuelle et développant un cadre de formation pour que les intervenants de la santé locaux puissent intégrer le traitement psychologique aux soins de santé primaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAntonella Clerici, BA, coordonnatrice du Service de consultation culturelle (SCC), un service qui fournit des liens vers les ressources communautaires. En outre, le service offre des évaluations psychiatriques culturelles formelles ainsi que des recommandations de traitement sous la direction du Dr G. Eric Jarvis du Département de psychiatrie de l’Hôpital général juif. Antonella est aussi gestionnaire du site Web et édimestre pour la Division de psychiatrie sociale et transculturelle de l’Université McGill et de l’Unité de recherche sur la culture et la santé mentale de l’Hôpital général juif. Elle a terminé son baccalauréat en psychologie à l’Université Concordia.

 

Virginia FaurasVirginia Fauras, MD, est une psychiatre agréée par l’Université d’État de médecine et de pharmacie « N.Testemitanu » de Moldavie, en Europe de l’Est. Elle a travaillé au ministère de la santé de la Moldavie, au sein du Département de gestion de la qualité et des normes de traitements à titre de spécialiste en chef, chargée de la révision et la mise en œuvre des lignes directrices médicales, les protocoles et les normes de traitement. Entre 2006 et 2007, elle a aussi été impliquée dans un projet international appelé Santé mentale et VIH/Sida en Europe du Sud-Est, au Caucase et en Asie centrale, lequel était coordonné par l’Initiative mondiale sur la Psychiatrie. Elle a également reçu une formation dans le domaine du leadership civique lors d’un projet de deux ans appelé Cours avancé en leadership civique, parrainé par Cordaid, la Commission européenne, l’ambassade des États-Unis et le Conseil européen. Elle a participé à de nombreuses formations dans le domaine de la santé mentale concernant la promotion et défense des droits (advocacy), l’élaboration des politiques et l’intégration sociale. Entre 2005 et 2007, elle a été directrice administrative de Mens Sana, une organisation non gouvernementale de santé mentale de Moldavie promouvant la santé mentale et le bien-être. Au cours des cinq dernières années, elle a collaboré avec des collègues de l’Université de New York et du York College à des projets de recherche dans le domaine de la santé mentale.

Myrna LashleyMyrna Lashley, PhD, est la coordonnatrice de la section de la politique du CRMSM (Centre de ressources multiculturelles en santé mentale). À ce titre, son rôle est de rassembler des documents et colliger l’information pertinente à l’élaboration de politiques portant sur questions de la diversité culturelle et des disparités dans les services de santé mentale au Canada. Elle est titulaire d’un doctorat en psychologie du counseling de l’Université McGill. Elle fut doyenne associée au cégep John Abbott College et est conférencière à l’École d’été en psychiatrie transculturelle de l’Université McGill. Elle est reconnue au plan international comme une autorité dans le domaine clinique, de l’enseignement et de la recherche en matière de psychologie culturelle et agit à titre de consultante experte en psychologie auprès de diverses institutions, dont le système judicaire pour les jeunes. Elle a travaillé comme consultante auprès des Premières Nations et des communautés juives et formatrice interculturelle pour le Comité des griefs du Secrétariat de l’Université McGill. Elle a également dirigé des ateliers de formation au niveau local, national et international et a agi comme consultante pour le système de soins de santé brésilien. Elle a été directrice de la Fondation canadienne des relations raciales (FCRR) et a également fait partie du Comité consultatif sur les relations interculturelles et interraciales de la Communauté urbaine de Montréal. Elle est actuellement présidente de la Table ronde transculturelle sur la sécurité, ainsi que la vice-présidente du Conseil d’administration de l’École nationale de police du Québec. Par ailleurs, elle a été nommée sur le Comité expert en matière de profilage racial du Service de police de la Ville de Montréal. En outre, elle est aussi l’auteure de deux manuels de formation portant sur les questions interculturelles en milieu de travail. Elle a reçu plusieurs prix dont le Prix Les Amis du Centre Simon Wiesenthal pour les Études sur l’Holocauste 2006; le Prix Martin Luther King, Jr. Legacy Award2004 ; ainsi que le Prix du mérite 1995 de la Kahnawake Survival School. Elle est actuellement consule honoraire de la Barbade à Montréal.

SadeqRahimiSadeq Rahimi, MSc, PhD, est professeur adjoint d’anthropologie médicale à l’Université de la Saskatchewan. Il a récemment terminé un mandat de 4 ans comme chercheur universitaire en médecine sociale à la Harvard Medical School, et une bourse de recherche de deux ans au Harvard Center for Middle Eastern Studies. Il a reçu une formation de chercheur en psychiatrie anthropologique et culturelle à l’Université McGill, où il a obtenu un doctorat en psychiatrie culturelle, et possède une formation psychanalytique spécialisée dans la psychothérapie de l’enfant et de l’adolescent. Il a travaillé comme clinicien et consultant en psychiatrie culturelle pour l’Hôpital Montréal pour enfants et l’Hôpital général juif, et comme psychothérapeute au Boston Institute for Psychotherapy. Ses intérêts de recherche sont axés sur la culture, la politique et la santé mentale, ainsi que sur les politiques et les services de santé mentale. Le Dr Rahimi a effectué des recherches et a publié des articles touchant différents aspects de la culture et de la santé mentale au Canada (Saskatchewan et Québec), Turquie, Iran et les États-Unis (Massachusetts), et ses recherches actuelles portent sur le développement de services et l’élaboration de politiques de santé mentale culturellement conscients dans la province de Saskatchewan, la suicidabilité chez les communautés immigrantes et réfugiées africaines à Saskatoon, et les défis politiques et culturelles des communautés musulmanes en Saskatchewan et au Québec.