Les profils culturels ont pour but de dépeindre les origines de groupes spécifiques pour soutenir la compétence culturelle et améliorer la prestation de soins de santé mentale appropriés. La compréhension de l’histoire et des circonstances actuelles de groupes et de communautés ethnoculturels permet la reconnaissance et la valorisation de la différence. Cependant, les profils entraînent aussi le risque de la création de stéréotypes et de ne pas tenir compte de la variation au sein de groupes, ainsi que de mettre de l’emphase sur les étiquettes raciales et ethniques liées au racisme et à la discrimination. Les expériences d’un groupe ethnique ou culturel particulier sont déterminées non seulement par leurs propres valeurs et perspectives mais aussi par leur contexte de vie, y compris leurs interactions avec d’autres groupes ethnoculturels ainsi que les institutions de la société en général.

Examen des profils culturels Le site Web du NKI Centre of Excellence in Culturally Competent Mental Health (Centre d’excellence en matière de santé mentale culturellement adaptée de l’Institut Nathan Kline) offre une série de profils culturels (afro-américains, asio-américains/insulaires du Pacifique, amérindiens/autochtones de l’Alaska et hispaniques/latino-américains) examinant la documentation professionnelle existante et les rapports gouvernementaux sur les groupes ethnoculturels de l’État de New York. Ces profils soulignent l’information sur la démographie et l’immigration, les taux de prévalence de troubles mentaux, les perceptions de la maladie mentale, les valeurs culturelles qui ont un impact sur l’utilisation des services de santé mentale, les modèles de recherche de soins, les obstacles aux services professionnels, et l’impact des processus d’acculturation. Le site Web fournit aussi des trousses de ressources pour améliorer la compétence culturelle.