Refugiés

Le Centre d’assistance technique pour la santé des réfugiés (RHTAC)

Ce centre américain se compose de cinq organismes voués à l’amélioration de la qualité des services de santé pour les réfugiés. Le Centre vise à améliorer le bien-être des réfugiés en fournissant des outils, des ressources et du soutien pour les prestataires de santé et de santé mentale. Regardez un webinaire sur les outils et les stratégies pour le dépistage des troubles mentaux chez les réfugiés.

 

Projet sur la santé mentale des réfugiés

Le Projet sur la santé mentale des réfugiés a pour but de renforcer les connaissances et les compétences des agents d’établissement et des interventants en services sociaux et services la santé en ce qui concerne la santé mentale des réfugiés. Ce projet vise aussi à renforcer la collaboration interprofessionnelle et intersectorielle. Nous espérons que cette initiative contribuera à la formation d’un réseau durable de fournisseurs de services bien informés.

 

Le rôle des faits psychologiques dans le contexte de décisions concernant un réfugié

Les articles suivants présentent les données d’une analyse légale en santé mentale d’une série de décisions concernant des réfugiées comprenant la soumission de faits psychologiques.

  • Tay K, Frommer N, Hunter J, Silove D, Pearson L, Roque MS, Redman R, Bryant RA, Manicavasagar V, Steel Z. A mixed-method study of expert psychological evidence submitted for a cohort of asylum seekers undergoing refugee status determination in Australia. Social Science & Medicine. 2013;98:106-115.
  • Hunter J, Pearson L, San Roque M, Steel Z. Asylum adjudication, mental health and credibility evaluation. Federal Law Review. 2014;41(3):471-495.

Les professionnels de la santé mentale, les représentants légaux et les responsables politiques ont aussi accès à des lignes directrices détaillées sur l’amélioration de la qualité et de l’interprétation des faits psychologiques. Ces lignes directrices sont particulièrement utiles pour ceux qui sont impliqués dans l’évaluation de la santé mentale et du contexte culturel des demandeurs d’asile durant le processus de détermination de statut de réfugié. Pour plus d’informations, contacter : Trauma and Mental Health Unit, School of Psychiatry, University New South Wales  www.sjog.org.au/richmond