Troubles de santé mentale : quelle aide la famille et les amis peuvent-ils apporter ?

Directives concernant les proches aidants- Trousse de mobilisation

La Trousse de mobilisation a pour objectif d’appuyer les particuliers et les organisations à comprendre et à mettre en œuvre les recommandations contenues dans les Directives pancanadiennes en faveur d’un système de prestation de services pour les proches aidants d’adultes ayant une maladie mentale, publiées en juin 2013 par la Commission.

« Les Directives proposent une approche globale fondée sur des données probantes afin de mieux répondre aux besoins des proches aidants, explique Ed Mantler, vice-président, Programmes et priorités de la Commission. La Trousse de mobilisation s’adresse à tous ceux qui souhaitent mettre les Directives en pratique. »

Par le biais de ses 41 recommandations, les Directives définissent les nombreux types de mesures de soutien et de services, dont les proches aidants ont besoin, aux différents stades de la maladie de la personne aidée, ainsi qu’aux différents stades de leur propre vie. La Trousse de mobilisation fournit des ressources et de l’orientation visant à aider les utilisateurs à planifier et à déployer des efforts d’éducation et de défense des intérêts auprès des décideurs qui sont en position de générer des changements. La Trousse de mobilisation a été conçue avec l’aide de membres de l’Ancien comité consultatif sur les aidants, membres de la famille et avec la contribution de proches aidants choisis aux quatre coins du Canada.

« La Trousse de mobilisation offre de l’orientation à toute personne ou organisation souhaitant transposer les Directives en mesures concrètes susceptibles d’aider les familles, poursuit Ella Amir, directrice exécutive d’AMI-Québec. C’est le meilleur moyen d’assurer que les Directives ne passent pas à l’histoire comme un imposant document théorique, mais plutôt comme un outil qui a changé la vie de proches aidants partout au pays. » AMI-Québec est un organisme communautaire voué à aider les familles à gérer les effets de la maladie mentale par le soutien, l’éducation, l’orientation et la défense des droits. En favorisant la compréhension, l’organisme vise à éradiquer la stigmatisation entourant la maladie mentale, afin de créer des communautés offrant l’espoir renouvelé d’une vie riche de sens.

Quelques faits en bref :

  • L’expression proche aidant désigne toutes les personnes qui constituent le cercle de soutien d’une personne ayant un trouble mental ou une maladie mentale, y compris les membres de sa famille et d’autres personnes importantes, en lui offrant un appui non rémunéré.
  • Environ 560 000 Canadiens et Canadiennes sont les proches aidants de personnes aux prises avec un trouble mental ou une maladie mentale.
  • Les proches aidants présentent davantage de problèmes de santé et de santé mentale que la population générale et sont chargés d’un fardeau financier plus lourd.

De plus amples renseignements sur les Directives concernant les proches aidants et sur la Trousse de mobilisation sont disponibles au http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/issues/caregiving/family-c….

Pour plus de renseignements: http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/article/74561/june-19-2015-mhcc-releases-caregiver-mobilization-toolkit#sthash.Ul0fCFER.dpuf