Immigration et relocalisation

Immigrant Mental Health – La santé mentale des immigrants
La santé mentale des immigrants au Canada. Les articles mettent en évidence un large spectre de connaissances au sujet de la santé mentale des immigrants, accumulant et évaluant des éléments de preuve tirés de sources diverses : pratique clinique, recherche au sein des collectivités, sondages menés auprès de la population et surveillance médicale. Les articles abordent une gamme de questions conceptuelles, méthodologiques et de mesures, et cernent les lacunes clés au regard des données et de la recherche. Plusieurs articles portent sur les difficultés rencontrées au moment de définir et d’opérationnaliser les dimensions et les concepts clés de la santé mentale et de la prestation de services, y compris le concept de «santé mentale» lui-même (Ochocka et coll.)…

Il y a des articles disponibles en français et en anglais.

Le racisme comme déterminant de la santé des immigrants
Le présent document d’orientation propose d’ajouter le racisme au nombre des déterminants sociaux de la santé (DSS) du cadre d’amélioration de la santé de la population du Canada.

Littératie en matière de santé et population immigrantes
Ce document de la Dre Laura Simich de l’Université de Toronto, préparé pour l’Agence de la santé publique du Canada, aborde la question de la littératie en matière de santé en ce qui touche la santé physique et mentale des immigrants. Tel qu’indiqué dans le document et en accord avec la définition de Rootman et coll., (2007), la littératie en matière de santé consiste à savoir «comment obtenir, comprendre et utiliser l’information sur la santé». L’Enquête internationale sur l’alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA), une série d’instruments d’enquête comprenant un livret de tâches psychométriques et un questionnaire, ont été administrés à quelque 23 000 Canadiens dans le but de déterminer dans quelle mesure les adultes utilisent bien l’information imprimée pour fonctionner dans la société. Les résultats de l’enquête indiquent que plus le niveau de littératie en matière de santé est bas, plus la probabilité de présenter des résultats négatifs pour la santé est élevée. Ces résultats sont encore plus marqués pour la population immigrante. Les facteurs de stress particuliers auxquels sont exposés les immigrants, tels que : la discrimination; les barrières linguistiques; les questions liées à la réinstallation; et, les différences culturelles ont un impact considérable sur la santé mentale des immigrants. Le rapport formule des recommandations visant l’amélioration de la littératie en matière de santé chez les immigrants.

Programme de recherche NORFACE sur la migration (en anglais seulement)
Ce programme de recherche multinationale, financé par les conseils de recherche de plusieurs pays, se déroulera entre 2009 et 2013. Le budget total du programme est de 28 millions d’euros (39 millions de dollars canadiens). Le but du programme est de créer un bloc de connaissances universitaires qui contribuera à améliorer notre compréhension des questions migratoires. Le programme comporte trois domaines thématiques : migration; intégration, et, les conflits et la cohésion. On peut obtenir de l’information et une brève description sur les projets en cours ainsi que les documents de travail publiés. Par exemple:

Mémoire sur la santé mentale des immigrants
Ce mémoire a été financé par la Direction des initiatives stratégiques et des innovations (DISI) de l’Agence de santé publique du Canada, et préparé en mars 2009 par le professeur Khanlou de l’Université York au Canada. Selon l’auteur, le document « traite de la santé mentale des populations migrantes au Canada. En premier lieu, on présente un bref aperçu du contexte (statistiques démographiques). En deuxième lieu, on tente de définir la santé mentale, les déterminants sociaux de la santé mentale et la promotion de la santé mentale. En troisième lieu, on examine les résultats de l’analyse documentaire selon une approche systémique. Enfin, s’appuyant sur des données probantes empiriques, les répercussions sur les politiques sont présentées. Le mémoire comprend une bibliographie exhaustive et une bibliographie sommaire annotée. » Ce document particulièrement complet sur le sujet mentionne aussi certaines pratiques exemplaires reconnues.